Qu’est-ce qu’un amateur de pinot noir de Bourgogne irait chercher dans les shiraz d’Australie ? Il faut savoir sauter par-dessus les barrières de ses préjugés. Les vins du nouveau monde font peur par leur puissance. Je me suis inscrit à cette dégustation parce-que j’avais déjà eu l’heureuse surprise d’aimer un Gondolfin, premier vin australien que j’avais commandé par l’intermédiaire de caveprivee.com.

Certes un rapide coup d’œil aux bouteilles proposées à la dégustation ce soir par Benjamin et Camille ne montre que des vins dépassant la barre des 14,5° d’alcool, mis à part un timide blanc. Je commençais à regretter d’être venu en voiture pour une fois, mais au moins le rhume qui faisait couler mon nez depuis ce matin risquait d’être un écran peu impressionnant.

Le blanc

Kalleske, Florentine 2008, Barossa Valley
Cépage: chenin; 12,5°
Chenin, évidemment atypique. Au nez, légère encaustique, lourd, pas floral. Attaque surprenante sur tension acide (jure par rapport à l’impression au nez). Gras vient assez vite et tapisse la bouche. Belle rétro sur la fraicheur bienvenue. Intéressant mais pas un vin qui exprime la minéralité d’un terroir, ce que le chenin sait si bien faire sous la douceur angevine.

Les rouges

Troy Kalleske, Moppa 2007, Shiraz, Barossa Valley
Cépages: Syrah, viognier et petit verdot; 14,5°
Premier nez sur le fût. Pointe mentholée. A l’agitation caramel. Attaque en bouche aussi sur le fût. Fraicheur mentholée prononcée. Milieu de bouche un rien sec. Finale douce.

Ben Glaetzer, Bishop 2006, Shiraz, Barossa Valley
Cépage: Syrah de 60 ans; 14,5°
Joli premier nez sur le fruit. A l’agitation suave, chocolat praliné, vanille. Attaque souple, laisse la puissance monter en bouche. Pas de dominante, très arrondi. Finale manque de fraicheur après le crescendo.

Massena, The Howling Dog 2005, Barossa Valey
Cépage: petite syrah; 14,5°
Couleur plus foncée. Nez sur le poivre vert, ne profite pas trop de l’agitation. Bouche fluide. Rappelle à juste titre le pineau d’Aunis à un dégustateur. Contraste entre la couleur plus foncée de ce vin et sa corpulence plus légère un bouche.

Solitary Block, Kalimina 2006, Shiraz Late Harvest, Barossa Valley
Cépage: syrah; 15°
L’arrivée d’un dégustateur en retard mais fortement parfumé perturbe pendant un moment mes perceptions.
Kalimina est le nom d’une sous-région de la vallée. Une velléité de délimiter des terroirs ?
Nez fermé. Derrière le fût, des fruits, avec une tension perceptible. Attaque sur menthol. En bouche, pas le fruit du nez. Finale un rien sèche. De la puissance, vin en devenir. A attendre.

Solitary Block, Marananga 2006, Shiraz Late Harvest, Barossa Valley
Cépage: syrah; 15,5°
Marananga est une autre sous-région.
Nez sur le fût, très toasté. Une pointe de planche. Beaucoup moins de menthol que le Kalimina. Nez profite bien à l’agitation pour atténuer le toasté. Attaque assez bancale: les fruits au tout premier nez assis sur une grosse poutre en bois. N’a pas la lourdeur de ses ° alcooliques: équilibre intéressant.

Drew, Noon Eclipse 2006, Mc Laren Vale
Cépage: Grenache et Syrah, plantées entre 1934 et 1945. 15,5°
Premier nez explosif sur la fraicheur: ne gagne pas à l’agitation. Attaque souple, mais note bien tendue. Belle longueur. Vin le plus équilibré jusqu’à présent. Tanins très fondus. Bien.

Gaelic Cemetery Vineyard 2006, Super Premium Special Late Harvest, Clare Valley
Cépage: Syrah; 16° !
Premier nez sur menthol, disparait heureusement vite à l’agitation. Douçâtre. Manque de fondu (un peu planche). Tanins explosent en milieu de bouche. Laissent la place à un beau fruit en finale. Impression pas alcooleuse malgré ses 16°, mais écrase un peu l’attaque.
En deuxième service en fin de dégustation, se révèle joli.

Diana Genders, Park Drive 2003, Mc Laren Vale
Cépage: 70% syrah, 30% Cabernet Sauvignon;
Robe montre légère évolution. Nez très différent des autres Shyraz, un rien artichaut (passe à l’agitation). Un peu déconcertant. Même caractère déconcertant en bouche, mais pas gênant, en accord avec le nez. Un peu médicament toutefois. Il manque quelque-chose pour me faire plaisir.

Diana Genders,  Ducan 2002, Mc Laren Vale
Cépage: Cabernet Sauvignon
Premier nez déconcertant (un rien moins que le précédent vin). Evolue assez vite sur le poivron (plus rouge que vert). Amplifié à l’agitation. Attaque souple. Tanins secs en fin de bouche.

Leeuwin Eastate, Art Series 1999, Cabernet Sauvignon, Margaret River
Cépage: Cabernet Sauvignon; 15°
Nez évolué, début virage animal (gibier), un peu prématuré pour un 1999 (coup de chaud ?). Attaque sur acidité; fait ressortir le fruit au détriment d’arômes plus complexes. Tanins encore présents mais fondus.

Kalleske, John Malcolm Kalleske Shiraz VP 2003, Barossa Valley
Cépage: syrah; vin muté; 18°
Nez un rien alcool à brûler masque le reste. En bouche plus chocolat blanc, pruneau. Quand même de l’alcool, mais laisse une bonne impression, un rien cerise sur la fin. Not my cup of tea.