FB_IMG_1340370332528970Un peu de temps avant de remonter sur Paris en venant d’Angers, idéal pour rendre visite à un vigneron que je voulais découvrir pour élargir ma connaissance du Chinon au-delà des vins de Charles Joguet dégustés annuellement au marché de la Paulée des vins de Loire.

Arrivée à Cravant les Coteaux après un passage déconcertant devant la centrale nucléaire à l’entrée de l’appellation Chinon.




Domaine Bernard Baudry
Je rattrape une dégustation en court avec des amateurs de la vallée du Rhône, bien loin sur cette terre de Cabernet Franc de leurs Syrah et Grenache.

Chinon Domaine 2010
Assemblage de parcelle du plateau calcaire et des graviers sableux du bord de Vienne. Elevage 12 mois en cuve. Nez typique du Cabernet Franc, sans verdeur, plutôt la ronce. Bouche très sur le fruit. Tanins domptés. Finale glissante. Une bonne entrée en matière.

Viennent ensuite les cuvées “terroirs” avec une belle illustration dans la salle:
DSC_0102

Chinon Les Grézeaux 2010
Terrasses de graviers argilo-siliceux de Cravant. Fermentation en cuve ciment puis élevage en barrique de plus de 3 ans pendant 12 mois. Nez vineux, épicé. Bouche fruitée, plus enrobé, moins sec que domaine. Finale moins glissante mais pas râpeuse. De l’alcool. Bien.

Chinon Le Clos Guillot 2010
Coteaux argilo-calcaires de Chinon (fond calcaire jaune typique de Chinon, voir 3ème profil à partir de la gauche). Fermentation en cuves béton et élevage de 12 mois en barrique et foudre). Nez moins ouvert. Plus sur la sève du Cabernet. Bouche glissante, sur le fruit, pas de verdeur. Gourmande. Bien dans un style résolument différent.

Chinon La Croix Boisée 2001
Coteaux argilo-calcaires de Cravant. Fermentation en foudre, élevage de 20 mois en barrique. Le 2010 étant épuisé, ils font gouter un vieux millésime pour illustrer le potentiel de garde de cette cuvée. Nez classique d’évolution. Bouche courte. Millésime trop faible pour révéler le potentiel de cette cuvée ?

Chinon La Croix Boisée blanc 2010
La même parcelle plantée en Chenin sur le haut de la pente, plus calcaire. Fermentation bourguignonne en barrique. Nez typé de Chenin. Manque de complexité. Bouche douce (un peu de sucre résiduel ?). Finale sur agrume (pas d’amertume), arrondi par l’impression de sucre. A attendre, manque de netteté à ce stade.


En reprenant la route pour rejoindre l’autoroute, je tombe quelques centaines de mètres plus loin sur le panneau du domaine de Pascal Lambert. Cela me fait penser à sa cuvée les Péruches que j’avais particulièrement appréciée lors d’une dégustation il y a 4 ans de cela.
Et puis mon copain Emmanuel de FB avait récemment parlé de ce domaine.

Arrêt impromptu pour découvrir les autres vins du domaine.

Domaine les Chesnaies, Béatrice et Pascal Lambert

Chinon Les Terrasses 2011
Terroir des graviers de bord de Vienne. Concentré. Fruits très noirs en bouche. Me rappelle un bon St Nicolas de Bourgueil.

Chinon rosé Mathilde 2011
Rosé de saigné de la cuvée Danaé. Classique. Sec.

Chinon Les Perruches 2009
Nom local des argiles à silex. Dessus de coteaux. Nez très floral (pivoine). Bouche souple, un rien tannique. Je retrouve ce qui m’avait séduit dans cette cuvée il y a 4 ans.

Chinon Silices 2010
Reprise récente de la parcelle. En conversion bio. Un peu dure après la souplesse du 2009.

Chinon Danaé 2008
Terroir à 60% argilo-calcaire (calcaire jaune de Chinon) et 40% de perruches. Elevage long de 20 moins avec 1/3 de fûts neufs. Nez bordelais sur le fût. Bouche sur l’acidité, fait ressortir le fruit surtout en finale. Pas trop de sècheresse.

Chinon Danaé 2009
Nez ouvert, un peu compoté. Bouche aussi construite sur l’acidité. Semble la marque du terroir.

Chinon Marie 2008
Assemblage de trois parcelles de vieilles vignes du domaine sur des pentes graveleuses et argileuses. Macération longue. Elevage 20 mois en barrique, entre 1/4 et 1/3 neuves. Tendu plus que acide. Plus souple, surtout en finale. Mieux.

Chinon Marie 2009
Même style mais 2009 semble avoir rendu les vins plus faciles.

Chinon blanc 2010
Nez nature (pomme). Belle bouche. 

Chinon blanc Rochette 2010
Chenin sur la parcelle de Danaé. Jeunes vignes. Un peu passerillé. Un peu plus tendu.

Chinon blanc Antoine 2009
Récolte de raisins surmuris sur la parcelle Rochette. Nez et bouche sur oxydation.

Chinon blanc Antoine 2007
Récolte de raisins surmuris sur la parcelle Chesnaies (juste à côté du caveau). Bouche complexe, finale acidulée.

Pinot Gris 2009
Quelques pieds de ce cépage alsacien récolté à part entre les Chenins. Très coing.