750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Cercle Oenophile
29 mars 2014

Les Vignerons Indépendants à Champeret

La campagne de pub 2014 des Vignerons Indépendants met en avant la figure de deux vignerons que je connais bien. DSC_0892Un petit passage au stand du Commissariat du Salon Porte de Champeret me permettait de récupérer les posters et de me les faire dédicacer par Bernard et Axelle.

Préférence aux vignerons déjà connus donc cette année, avec pour les nouveautés une première visite à des vignerons mis en lumière par le concours des vins de Vignerons Indépendants où je participais aux 5 cessions.


Bourgogne – Vincent Charache

Un bourguignon récemment médaillé que je n’avais pas encore gouté au salon.

Savigny Lès Beaune, “Dessus des Vernots” blanc 2011
Attaque sur la noisette. Bouche sur acidité. Entre verdeur et oxydation !

Pernand-Vergelesses “Les Combottes” blanc 2011
Souple. Bien. Tendu. Style différent du savigny avec plus de gras.

Beaune “Les Pirolles” 2011
Nez terrien. Puis cerise caractéristique. Bouche typée. Finale plutôt sur un peu de pourriture/évolution.

Pernand-Vergelesses “Les Belles Filles” 2011
De la rafle (ronce). Un peu sec en finale.

Pommard “Les Vignots” 2011
Vieilles Vignes. Nez en retrait. Cacao ! Un peu griotte.

Beaune Premier Cru En Genêt 2011
Vieilles Vignes. Des traces de bouchon au nez. Plutôt croquant, mais manque de fond malgré l’acidité pour un premier cru.

Pommard Premier Cru  les Charmots 2011
vieilles vignes. Attaque en bouche sur un peu de pourriture. bouche fluide. Bois moins perceptible.


Bourgogne – domaine Huguenot

J’ai connu ce domaine les premières années où Philippe venait présenter les vins aux salons à la place de ses parents, accompagné de Valérie. Ce printemps, je trouve donc Jean-Louis et Eliane pour la première fois. En toute décontraction, comme Michel Magnien, ils ont fait un gros travail pour mettre en valeur leur domaine repris avec succès par leur fils. Maintenant, ils peuvent profiter de faire la promotion de leurs vins avec moins de pression sur leurs épaules à la nouvelle génération curieuse.

Marsannay, “Champs Perdrix” 2011
Croquant. bien. Ample. Belle finale fruité.

Fixin ‘'Petits Crais” 2011
Plus tendu. De l’acidité. Moins de matière.

Gevrey Chambertin ‘'Vieilles Vignes” 2011
Plus floral au nez. Bouche plutôt sur les tanins et le grillé du fût. Un peu d’astringence compromet la gourmandise.

Marsannay blanc 2012
Pour faire l’intéressant, je déguste les blanc après les rouge. Sur le bois.


Bourgogne – domaine Marchard de Gramont

Super, Axelle est là. Je l’avais manquée au Nuits au Grand Jour où j’avais déjà pu me faire une impression sur les vins à la vente. Je vais pouvoir lui faire dédicacer son poster à la vedette de l’année.

Nuits Saint Georges “Les Vallerots” 2011
Souple. Le cassis dominant. fluide.

Nuits Saint Georges “Les Hauts Pruliers” 2011
sur la réduction. Café. un peu d’astringence.

Nuits Saint Georges “Les Terrasses” 2010
nez sur le réduction. Cassis encore. Bouche plus de grain. Finale sur les épices.

Nuits Saint Georges “Les Allots” 2010
Sur l’acidité. fruité piquant. un peu d’astringence.


Languedoc – Mas de Cynanque

Changement de région et de perspective. Saint-Chinian que j’avais découvert au travers des vins de ce domaine. Je voulais me faire une idée en comparaison de ce que j’avais pu goutés au concours des VI.

Saint-Chinian “Althea” blanc 2011
Roussanne, Grenache blanc et Vermentino. Nez sur l’anis. Bouche très complexe. Tension plus sur l’amertume que sur l’acidité.Vraiment bien.

Saint-Chinian “Plein Grès” 2011
Syrah, Mourvèdre, Carignan, un soupçon de Grenache, sur le haut de la parcelle sur les grès. Nez puissant de fruits noirs (mûrs, cerise noire). bouche structurée (un peu d’acidité). Belles épices en finale. Un peu sec (alcool).

Saint-Chinian “Acutum” 2010
Syrah (60%), Mourvèdre (20%), Carignan, Grenache, meilleurs raisins mis en barrique. un peu chaud, plus fluide (rond). Du réglisse bien marqué. Moins pimpant.

Saint-Chinian “Carissimo” 2012
Vieilles Vignes de Carignan, Grenache, sur des cailloutis calcaire. petits fruits rouges. Fumé en finale, portée par l’acidité.

Saint-Chinian “Amicytia” 2011
Vieilles Vignes de Grenache. Nez vernis, benzène. Bouche typé Maury.


Loire – domaine la Tour Saint-Martin

Bertrand profite de son apprenti pour promener sa belle chemise florale dans les allées du salon à saluer les copains. Et notamment Axelle sa collègue vedette des affiches cette année. Je passe rapidement en revue les vins (je vais le retrouver bientôt au marché de la Paulée des vins de Loire de Chartres).

Ménetou-Salon  “Morogues” blanc 2012
pas trop acide. Du grain en finale. bien.

Ménetou-Salon  “Honorine” blanc 2012
sur la tension. Acidité type Sancerre. La vanille du fût. Déjà exotique. A attendre. Bien.


Languedoc – Clos des Augustins

Retour dans le sud, en Pic Saint Loup avec la Haute-Couture de ce domaine. J’aime beaucoup la précision de leurs cuvées. Un peu chères, d’autant plus que j’ai pu constater sur plusieurs salons que l’accueil n’est pas un modèle de chaleur du Sud. (Mais bon, j’ai peut-être une tête trop grise et mon attirail de carnet de note/stylo peut rebuter les vignerons ou leur employés qui cherchent plus à vendre du vin qu’à parler de leur passion).

VdP du Val de Montferrand “Les Bambins” blanc 2012
Vermentino (60%), Chardonnay et Roussanne. Du corps (chardonnay ?). Sympa. Un peu d’exotique. Roussanne s’exprime en finale.

VdP du Val de Montferrand “Joseph” blanc 2012
Chardonnay, Roussanne, Marsanne. Plus fluide. Du gras. Fruit plus acidulé. Bien, atypique.

VdP du Val de Montferrand “La Lueur du Jour” blanc 2010
Roussanne, Chardonnay, Marsanne. Joli nez, presque Châgteauneuf du Pape. Construit sur l’amertume. Profil gastro. fraicheur mentholée en finale.

Pic Saint-Loup “Les Bambins” Le Rosado Glaçado rosé 2013
grenache, Cinsault. léger. Sur l’amertume. bof.

VdP du Val de Montferrand “La Coulée des Popes” 2012
Syrah, Grenache Mourvèdre, vignes de moins de 8 ans sur Pic Saint Loup. rien noté.

Pic Saint-Loup “Les Bambins”  2011
Syrah, Grenache, Mourvèdre. Un peu sec. Des fruits noirs (cassis). Assez court.

Pic Saint-Loup “Le Gamin”  2011
Syrah (80%), Grenache. Du piquant, de la sève.

Pic Saint-Loup “Sourire d’Odile”  2011
Syrah (90%), Grenache sur galets. Du fumé, du lardé (typé Cornas). Un peu sec (élevage ?).

Pic Saint-Loup “L’Ainé”  2010
Syrah, Grenache sur une veine calcaire. Sur l’acidité et les tanins. Un peu de réduction. sur la réserve. A attendre.

Pic Saint-Loup “L’Ainé”  2009
Goudron. Fort en bouche. Tanins encore bien présent. bien à mon goût.


Languedoc – Mas de Martin

Dans le même coin, visite à Christian Mocci. Pour des vins conçus avec la même approche.

“Vino del Pinot”  2012
Ce que l’amour d’un cépage peut vous pousser à faire.. Nez très sur la réduction. bouche très fruit rouge (fraise).

VdF “Venus”  2012
syrah, Grenache. Vif, sur le fruit. De la fraicheur. Facile.

VdF “Roi Patriote”  2012
Cépages du sud-Ouest Cabernet Sauvignon (50%),Cabernet Franc (25%), Merlot (20%) et Tannat ( 5 %). De la matière et des tanins.

Coteaux du Languedoc, Grés de Montpellier “Cinarca”  2011
Grenache et Syrah. Belle trame acide. Retour du fruit en finale. A attendre un peu.

Coteaux du Languedoc, Grés de Montpellier “Ecce Vino”  2010
Mourvèdre. Puissance et fraicheur. Pas tant d’astringence. Bien.

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité
Vivino User
Cercle Oenophile
Visiteurs
Depuis la création 115 114
Archives
Derniers commentaires
Publicité