750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Cercle Oenophile
12 novembre 2012

Les Savoyards sont là – le retour des Pétavins

imageJe reprends l’intitulé de l’évènement FB pour saluer l’arrivée des Pétavins sur le réseau.

Pour la troisième année, cette jeune association pour la promotion des vins bio de Savoie faisait monter à Paris ses vignerons adhérents. Le vigneron bio savoyard doit avoir la même patience que dans ses vignes pour convertir l’amateur à l’intérêt de ses vins. Comme la plante une fois débarrassée de ses béquilles chimiques, le consommateur dégustant les vins de Savoie sans les clichés sur les raclettes découvre de nouvelles ressources.

Ce lundi, je prenais donc un jour de congés pour passer du temps au bistrot Paul Bert à déguster les nouveaux millésimes des Pétavins. Sans oublier que les Savoyards savent recevoir avec un buffet de produits fermiers bio locaux.


Domaine Louis et Béatrice Magnin

En tout bien, tout honneur, je commence la dégustation avec Béatrice Magnin. Ce sont mes passages au domaine à Arbin qui m’ont converti au plaisir des Jacquère, Altesse, Bergeron et autres Mondeuse quand ma passion de la montagne a commencé à s’étendre aux produits viticoles de la région.

Jacquère 2010+2011
Cépage Jacquère. Pas de millésime sur cette étiquette puisque les Magnin ont décidé d’assembler les vendanges 2010 et 2011. Le nez est surprenant pour une Jacquère (telle qu’on pourrait la trouver sur Apremont), presque doux. Notes de cire, miel floral. La bouche est souple et friande. Un peu d’amertume en finale.

Chignin Bergeron Verticale 2009
Cépage roussanne, appelé bergeron ici. Nez floral (menthe fraiche). Bouche grasse. Tient sur une légère acidité qui réhausse la douceur du réglisse.

Chignin Bergeron Grand Orgue 2009
Cépage roussanne, appelé bergeron ici. Nez encore discret, moins floral plus sur le fruit. Bien typé sur la douceur de la roussanne. Très belle longueur, sur les épices.

Chignin Bergeron 2009
Cépage roussanne, appelé bergeron ici. Nez plus ouvert, plus flatteur. Bouche plus tendue, un peu d’herbes sèches (tilleul). Finale moins longue, mais riche.

Chignin Bergeron Grand Orgue 2008
Cépage roussanne, appelé bergeron ici. Nez ouvert, floral (fleur blanche, jasmin). En bouche, plus sur l’amertume et les épices (anis). Du grain. Belle acidité en finale fait revenir le fruit.

Roussette 2010
Cépage Altesse. Nez très ouvert (attendue chez une Roussette). Joli fruit avec des nuances de sous-bois (humus, champignon). Presque un peu de framboise fraiche. Bouche tendue, très pêche de vigne. Belle structure, bien équilibré.

Chignin Bergeron Grand Orgue 2002
Cépage roussanne, appelé bergeron ici
. Encore du peps au nez avant les arômes de cire. Bouche sur truffe, douce. Finale soyeuse et longue. Toujours un peu d’acidité pour tenir la fraicheur.

Gamay 2011
Du fruit, plus qu’un simple gamay. Fruit rouge net.

Mondeuse 2011
Nez fermé. Bouche sérieuse. Tanins de la mondeuse, sans accroche.

La Rouge 2009
Cépage mondeuse, terroir d’argiles rouges qui donnent leur nom à la cuvée. Nez sur les épices, presque suave. Sur la sève de la mondeuse. Ouvert sur un joli fruit.

La Rouge 2008
Cépage mondeuse. Nez plus floral qu’épicé. Bouche un peu astringente mais le fruit reste en avant. Un peu moins de générosité.

Tout un monde 2009
Cépage mondeuse; l’ancienne cuvée Vieilles Vignes. Nez sur les épices, mais pas que.. De la vinosité. Bouche moins large, plus tendue. Fruit un peu acidulé.

La Brova 2008
Cépage mondeuse, cuvée déjà goutée l’année dernière. Nez ouvert, un peu vernis. A l’agitation, de la classe. Généreux en bouche, de la longueur. Bien.

Mondeuse Vieilles Vignes 2003
Nez sur des notes d’évolutions (cerises kirchées). Un peu sous-bois (feuilles mortes). Finale un peu sèche.


Domaine Frédéric et David Giachino

Le melon de Bourgogne est un cépage qui peut exprimer de belles nuances de terroir entre lles mains de bons vignerons du Muscadet. Les frères Giachino m’ont convaincu que la Jacquère, le cépage savoyard enfoncé dans l’ornière la plus profonde des préjugés, peut aussi révéler des variations d’expressions plus qu’intéressantes au pied du mont Granier.

Apremont 2011
Cépage Jacquère. Tendu, sur la pèche et les agrumes. Net.

Monfarina 2011
Cépage Jacquère sur le terroir d’Abyme. Plus doux, gourmand. Généreux pour un Jacquère.

Primitif 2011
Cépage Jacquère sur le terroir d’Abyme (appellation non revendiquée sur l’étiquette parce-que la cuvée sort des canons).DSC_0130

Atypique effectivement, presque minéral. Bouche moins grasse. Plus sur acidité, mais sans agressivité. Très buvable.

Roussette 2011
Cépage Altesse. Nez discret pour Roussette. Un peu de cire, mais assez doux. Bouche souple aussi, même tension que les Jacquère: effet du terroir ?

Marius et Simone 2011
Cépage Jacquère, macération de 10 jours en grappe entière. Nez joli, ouvert, avec des pointes rafraichissantes de verdeur. En bouche, plus de matière avec une légère astringence. Finale douce rehaussée par un peu d’amertume.

Gamay 2011
Nez super fruité. Sympa en bouche.

Mondeuse 2011
Nez discret. Sur le fruit aussi, un peu de violette. Des tanins. Belle finale sans astringence.

Persan 2011
Bouche sur un côté animal. Souple. Assez court, des notes fumées.


Domaine Gilles et Christine Berlioz

Chignin 2011
Cépage Jacquère, assemblage de deux parcelles des Cray et Chez Odette. De la douceur. Notes de fruits secs. Un peu d’amertume.

Chignin Jaja 2011
Cépage Jacquère. Nez fermé. Plus de fruit en bouche, moins d’amertume. Plus facile.

Chignin Chez Odette 2011
Cépage Jacquère, sur les rochers. Du corps. Plus concis et sérieux. Plus à mon gout.

Roussette El Hem 20111
Cépage Altesse. Léger nez de pomme. Bouche plus sympa que la seule pomme, plus complexe. Un peu de poire.

Chignin Bergeron Les fripons 2011
Cépage roussanne, appelé bergeron ici; parcelle très pentue, cf l’étiquette qui rappelle le Montrecul en Côte de Nuits. Nez bizarre. Bouche sympa, mais encore sur la retenue (peu de fruit).

Chignin Bergeron Les filles 2011

665810_4793852081220_1433701802_o
Cépage roussanne, appelé bergeron ici. Nez ouvert, séduisant. Bouche charnue. Sur la gourmandise. Bien à mon gout.

La Deuse 2011
Cépage mondeuse et un poil de persan. Nez poivre, poivron. De l’amertume, de la sève. Tanins domptés. Intéressant. Peu d’attente pour un 2011.


Le Cellier des Cray, Adrien Berlioz

Les vins d’Adrien Berlioz ne m’avaient pas fait une forte impression lors de la précédente présentation parisienne des Pétavins. Le manque de précision des vins fleurtant avec les limites d’impasses chimiques (“Rock&Roll” comme dirait son voisin Jacques Maillet). Des quelques mots échangés avec Adrien, j’ai cru comprendre qu’il se considère encore comme un apprenti vinificateur et se laisse la liberté d’expérimenter des voies moins classiques. Apparemment il aurait trouvé une clientèle prête à le suivre dans cette voie.

Chignin Bergeron Raipoumpoum 2011
Nez un peu pomme. Intéressant pour la bouche: la suavité de la cire.

Chignin Bergeron Euphrasie 2011FB_IMG_13527196926786983
Terroir d’éboulis calcaire, élevage en barrique. Nez ouvert. Bouche très fruitée. Le fruit sur le devant. Bien.

Cuvée des Gueux 2010
Cépage Jacquère. Nez pomme, des volatils laissés volontairement pour porter certains arômes. Une fois passé le nez, la bouche est séduisante. Un peu de sucre. Essai intéressant mais reste l’obstacle du nez à mon gout.

Mondeuse Marie-Clotilde 2011
Nez ouvert. Sur le fluidité en bouche.

Persan Octavie 2011
Nez presque gamay. Un peu de tanins. Plus sur épices que sur fruit, presque mentholée.


Domaine Etienne et Raphaël Saint-Germain

Blanc 2011
Assemblage de Jacquère et de Chardonnay. Nez discret. Le corps sur la souplesse du chardonnay.

Roussette 2011
Cépage Altesse. Nez discret. Bouche gourmande. Sur la fraicheur du fruit. Droit.

Entre ciel et Terre
Ilots de parcelles, essai d’assemblage Chardonnay muscaté majoritaire avec un peu de malvoisie. Sec. Plus sur la tension minérale. Un peu salin, fait saliver. Intéressant.

Pinot Noir 2010
Fruit et tension acide. Presque Passetoutgrain. Vin de soif.

Gamay Vieilles Vignes 2011
Sur le fruit, presque moins que le pinot 2010.

Mondeuse Les Taillis 2011
Sur le fruit. Un peu de tanins.

Mondeuse Le Pied de la Barme 2011
Nez séveux. Bouche sur acidité fait glisser les tanins. Encore à attendre.

Mondeuse la Pérouze 2010
Elevage en fût. Arrondi par l’élevage. Plus épicé. Plus de matière.

Persan 2011
Nez poivre. Bouche plus épicée.


Les Vignes du Paradis, Dominique Lucas

Un petit coin de Paradis 2011
Cépage Chasselas, sur l’appellation Crépy; élevage en demi-muids. Concentré de gras (vanille). Enrobé. Très loin de la maigreur du Chasselas.

Un matin au-dessus de lac 2011
Cépage Chasselas, sur l’appellation Crépy; vinification en œuf. Plus de fruit domine le gras. Intéressant.


Autrement, Jacques Maillet

“Jacques Maillet vigneron” comme il aime à se présenter en vous serrant la main avant de savoir qui vous êtes pour vous faire gouter ses vins.

Jacquère 2011
Nez sur la cire. Des pointes de fruit (poire). Quelques accents acides évitent l’amertume.

Petit Canon 2011
Assemblage Jacquère et Chardonnay. Nez plus équilibré entre la pomme et les fleurs.

Roussette 2011
Cépage Altesse. Nez discret. Bouche plus complète. Finale douce.

Gamay 2011
Sans souffre. Nez “Rock&Roll” dixit Jacques. Reconnait avoir joué avec le feu. Bouche sapide, rattrape la surprise du nez.

Gamay 2011
Le même avec du souffre. Nez presque déviant. Bouche plus serrée par le fruit.

Gamay 2010
Déjà un début d’évolution sur la robe. Fruits plutôt cuits. Un peu pruneau.

Autrement 2011
Assemblage de Gamay, Pinot et Mondeuse. C’est autre chose. Peu d’identité actuellement, à attendre.

Autrement 2007
Plus intéressant, un peu de pivoine. Un peu sec. Plus de longueur.


Domaine de Soleyane, Marie-Eliane et Olivier Lelièvre

Petit crochet par l’Ain dans le Bugey où ce couple d’œnologues a monté son propre domaine.

Cuvée 0 (zéro) 2011
Cépage chardonnay; effervescent méthode traditionnelle. Bulles assez fines. (le reste de mes notes est illisible)

Rozé
Cépage gamay, effervescent dosé à 20g/l. Pas pris de notes.

Roussette Arbane 2009
Cépage Altesse. vignes plantées en 2005. Pas pris de notes.

Roussette Arbane 2010
Cépage Altesse. Plus souple, moins doux. Finale allongée par un peu d’amertume.

Mondeuse 2009
Nez ouvert. De l’épice et du fruit. Un peu sec en finale.

Mondeuse 2010
Nez sur le fruit rouge. Les tanins maitrisés. Un peu fluide. vin de soif.


Domaine Prieuré Saint Christophe, Michel Grisard

Les recherches de Michel Grisard sur l’exploitation des ressources génétiques des cépages savoyards me rapprochent naturellement du personnage. Ce que j’apprécie particulièrement chez lui est qu’à chacune de nos rencontres, il ne s’est jamais mis devant ses vins. Il vous les sert avec humilité et retenue, à chacun de se faire une opinion sur son travail en goutant ses vins. A voir le prix de ses vins et la liberté qu’il se garde de ne mettre en bouteille que les millésimes qui lui plaisent, l’homme ne semble pas chercher son épanouissement dans la réussite commerciale de son activité mais plutôt dans le rôle d’ambassadeur de ses vins.

Mondeuse Tradition 2009
Nez déjà complexe dans sa jeunesse, pas sur le fruit frais. Plutôt sanguin (orange sanguine). Les tanins sont déjà bien intégrés. La tension des agrumes revient en finale.

Mondeuse Prestige 2009
Nez de la Tradition exacerbé. Côté solaire presque salaison (poivre ?). Bouche superbe. Gros potentiel.

Mondeuse Tradition 2006
Nez vineux. Le même côté sanguin. Fait penser à un sangiovese par sa finesse. Bouche plus souple. Semble montrer moins de matière ou début d’évolution.

Mondeuse Tradition 2005
Exceptionnellement pas de barrique cette année-là. Plus de matière que le 2006.

Mondeuse Prestige 2003
Couleur un peu évolué. Un peu sec en bouche. Intéressant pour le côté confituré. Etonnant: même décalage du 2003 que chez les Magnin.

Mondeuse Tradition 1997
Evoluée. Champignon (truffe) encore un peu de fruit. Finale sur le sous-bois. Bizarrement je commence à apprécier. Il y a quelques années, ces notes d’évolution m’aurait fait fuir. Il n’y a pas que le vin qui change…

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité
Vivino User
Cercle Oenophile
Visiteurs
Depuis la création 115 114
Archives
Derniers commentaires
Publicité