750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Cercle Oenophile
27 mai 2011

Bret brothers et la Soufrandière – Macon 2009

Après quelques années à se passionner pour le vin, je suis de plus en plus intéressé par les histoires que me racontent les vignerons. Et de plus en plus souvent le souvenir de ces histoires refait surface quand j’ai un verre de leur vin entre les mains. Mes dégustations aux domaines où j’ai choisi de retourner sont donc de moins en moins pertinentes parce-que j’y vais avec l’enthousiasme de gouter à la suite des aventures du domaine.

CYB_2516Le hameau de Gamay perdu dans les vignes de chardonnay du Maconnais

Ce vendredi-là, je profitais comme à l’accoutumée d’un petit crochet en Bourgogne dans mon parcours pour rejoindre les Alpes. Arrêt à Vinzelles chez les frères Bret. Les trois étant pris par les dernières réunions de chantier d’agrandissement de leur cuverie, j’étais accueilli par Elodie avec les deux touristes belges de passage aussi ce jour-là.

Dégustation de quelques bouteilles de 2009 parmi les 23 cuvées présentées sur le catalogue. La plupart des bouteilles ont été ouvertes pour nous. Je pense que certains vins auraient eu besoin d’un peu plus de temps pour se révéler à mon nez d’amateur.

Bret Brothers, Macon-Cruzille 2009
Nez sur la vanille. Floral et aérien. A l’agitation, la tension acide est déjà perceptible. Bouche tendue comme le laisser présager le nez. Un peu d’amertume. Bien.

Bret Brothers, Viré-Clessé La Verchère 2009
Nez moins sur la vanille, plus floral mais moins de douceur. En bouche, belle attaque. Bouche sur le fût. Belle longueur avec l’arrivée du fruit et une tension plus minérale qu’acide.

Bret Brothers, Saint Véran La Côte Rôtie 2009
Nez un peu fût, raisin confit (sec), fruits à noyaux (pêche de vigne, abricot). Séduisant, le fruit prend le dessus. Construit en bouche sur l’amertume (peau d’agrume en finale). Gouleyant dès aujourd’hui.

Bret Brothers, Pouilly-Fuissé Terres de Fuissé 2008
Nez plus ouvert (un an de plus), presque réglisse. Bouche un peu marquée par le fût, sans sécheresse. Finale agrume (pamplemousse) sans acidité agressive.

Bret Brothers, Pouilly-Fuissé En Carémentrant 2009
Nez charmeur puis discret à l’agitation. Bouche encore tendue et serrée. Surmaturité en finale (caramel) ou effet du fût.

La Soufrandière, Pouilly-Vinzelles 2009
Nez vanille mais avec du fruit, s’épanouit à l’agitation. Bouche tendue, du fruit. Presque un peu bière (levure).

La Soufrandière, Pouilly-Vinzelles Les Quarts 2009
Nez doux, amande, retour des fruits à noyaux. Bouche puissante et riche. Finale sur alcool, gomme un peu l’amertume. Chaud.

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité
Vivino User
Cercle Oenophile
Visiteurs
Depuis la création 115 114
Archives
Derniers commentaires
Publicité